La littérature persane est probablement l’une des plus anciennes du monde et la mieux connue. Ses origines sont témoignées par l’Inscription Bistun, la première écriture Achemenid datant de 522 B.C. Alors qu’il y a d’intéressantes œuvres en prose, c’est dans la poésie que la littérature iranienne est à sa plus brillante. Florissante pendant plus d’un millénaire, elle était appréciée et imitée bien au-delà des frontières de la Perse et la littérature de la Turquie et de l’Inde se sont développées sous son influence.

Des poètes persans comme Ferdowci, Sa’di, Hafez, Attar, Nezami, Rumi, et Omar Khayyam, sont également connus dans l’Ouest et ont influencé la littérature de nombreux pays. La littérature persane a été considérée par des penseurs comme Goethe comme formant l’un des quatre catégories principaux de la littérature mondiale.

This post is also available in: English