Visa pour l’Iran


Un visa est nécessaire pour pénétrer en Iran. Les consulats et missions diplomatiques iraniens émettent trois types de visas: visa de transit, visa commercial et visa touristique. La validité de votre passeport doit excéder de six mois au moins la date de demande d’un visa. Par ailleurs, notre agence est en mesure de demander pour vous le visa d’entrée en Iran directement auprès du ministère iranien des affaires étrangères (arrivée à Téhéran, Kermanshak, Tabriz, Mashhad, Chirzaz ou Ispahan). Cette manière de procéder vous évitera de devoir déposer une demande de visa auprès d’une ambassade ou d’un consulat iranien en Europe.

 

L’argent et les cartes de crédit


La plupart des devises étrangères sont acceptées dans les hôtels et les boutiques. Elles peuvent également être changées dans les banques. Les cartes de crédit ne sont généralement pas acceptées sauf dans certaines boutiques (tapis, artisanat, etc.).

L’importation de certains articles est strictement interdite, notamment l’alcool, les drogues, les équipements de jeu et les films et publications classés X.

Au moment de quitter l’Iran, rappelez-vous que l’exportation d’antiquités et de tapis de plus de 20m2 est interdite. Il n’y a pas de limites à l’exportation de produits artisanaux. N’importe quelle quantité de caviar achetée dans une boutique hors-taxe est libre à l’exportation.

 

Code vestimentaire


Le code vestimentaire islamique exige que les dames portent des vêtements amples, des manteaux de longueur moyenne et un foulard normal.

Les jambes doivent être couvertes par un pantalon ou des collants/bas. Le respect du code vestimentaire est indispensable en tout temps dans les espaces publics. Les hommes sont également prévenus que le port de shorts et de chemises sans manches est n’est pas admis.

 

Préparatifs saisonniers


Les étés chauds et des hivers froids font que chaque voyageur doit prendre des précautions adéquates.
En été, l’application de crème solaire et le port de lunettes de soleil, ainsi qu’une consommation adéquate d’eau s’imposent. On évitera également de se tenir au soleil.
En hiver, les températures peuvent devenir très basses. Il est donc conseillé de porter des vêtements chauds, des gants ou un anorak.

 

Normes sociales


En Iran, les hommes et les femmes éviteront les marques d’affection en public (même se donner la main).

Pendant le Ramadan, mois de jeûne des musulmans, il est fortement recommandé de ne pas manger, boire et fumer en public, du lever au coucher du soleil. Les hôtels accueillent les voyageurs qui peuvent y manger comme d’habitude. Les pourboires dans les restaurants atteignent environ 10% de la note.

 

Aliments et boissons


Bien que toutes les provinces iraniennes aient chacune leurs spécialités, le riz est l’aliment de base. Il est normalement consommé accompagné de divers types de kebabs ou ragoûts, faits avec différents types de légumes, de fruits, de céréales et de viandes. Outre des boissons gazeuses, certaines personnes consomment le « doogh » avec leur repas. Cette boisson est composée de yaourt mélangé à de l’eau ou du tonic et un peu de sel.

Le thé, tiré quelques minutes, est servi noir dans de petits verres, généralement avec du sucre en morceaux. Le café est moins populaire. On le consommera dans des coffee shops particuliers. Les fruits sont abondants et très savoureux et seront proposés à toute heure du jour.

 

Electricité

L’alimentation en Iran est de 220 volts et de 50 hertz.

 

Quand voyager en Iran?


Les meilleures périodes pour voyager en Iran sont celles allant de mars à mai ou de septembre à novembre lorsque le temps est généralement doux et agréable. Mais si vous vous intéressez au ski ou à d’autres sports d’hiver, la période hivernale est assez agréable dans notre pays.

This post is also available in: English